Le 16/11/2011 à 04h51. | Par Bonzouti.com

Haïti a devant elle une formidable oportunité pour promouvoir le tourisme comme secteur générateur d'emplois, de bien-être et de développement pour les Communautés locales, en profitant du processus de reconstruction du pays ravagé par un puissant séisme en janvier 2010.

C'est l'avis de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

Haïti dispose de ressources naturelles, de plages et d'un climat comparables à ceux des destinations touristiques les plus en vue dans les Caraïbes et dispose, en outre, d' une richesse culturelle très singulière" qu'envient d'autres pays de la région, indique un rapport de l'agence de Nations Unies cité l'agence espagnole Efe.

Haïti devrait en profiter pour sortir de la crise humanitaire née du séisme qui a causé plus de 300.000 morts et jeté plus de 1.5 million de rescapés à la rue et aggravée par une épidémie de choléra qui a fait plus de 6.500 morts en 1 an, selon les chiffres officiels communiqués par le Ministère de la Santé publique.

L'OMT considère que les institutions publiques et le secteur privé doivent concevoir une stratégie touristique qui tienne compte de l'aménagement du territoire, des infrastructures, du développement agricole, des technologies et de la formation.
"
"Il serait utile que le gouvernement organise des campagnes d'information et de sensibilisation pour expliquer les bénéfices du tourisme dans des domaines comme l'emploi et la prospérité aux Communautés locales pour obtenir qu'ils participent aux efforts pour relancer le secteur", souligne le rapport.

Le document souligne aussi la necessité de construire une image de marque pour Haïti qui présente actuellement les chiffres les plus faibles en matière touristique dans les pays de la région des Caraïbes où il existe aussi des oportunites interessantes" pour le secteur.

Cependant, en Haïti, de nombreux secteurs relèvent que les veritables signs de la reconstruction sont pratiquement invisibles, 22 mois après le drame. Ls grands bâtiments publics sont toujours à terre, au premier rang, le palais national et les ministères,.

Les écoles, les universités et les églises n'ont toujours pas été reconsruites, alors que les routes jonchées de fatras nauséabonds et toujours embouteillées, sont dans une situation déplorable

L'OMT presente d'autre part, une analyse de la situation du tourisme en Amérique qui montre que le Brésil a fait un bond de 50%, l'Argentine, 9 % et le Mexique (3,2 %). Il considère que les pays des Caraïbes devraient plus se concentrer sur ces marchés.

Quant à la situation générale du tourisme, le continent a reçu en 2010, 150 millions de touristes internationaux, ce qui représente une augmentation de de 7 % par rapport à l'année précédente. L'Amérique du Sud a enregistré la croissance la plus importante, soit 10 %, , tandis qu'Amérique du Nord a enregistré 6 %, l'Amérique Centrale 4 % et les Caraïbes 3 %.

Les pays de la caraïbe ont reçu plus de 20 millions de touristes (2 % du total mondial) et 24 milliards de dollars de recettes (2,5 % des recettes mondiales).

L'OMT dit noter une concentration de la demande dans cette zone de la planète, puisque cinq destinations accumulent 64 % des arrivées de touristes. Il s'agit de la République dominicaine, de Cuba, Jamaïque, des Bahamas et de Porto Rico, pays qui, malgré la crise, ont maintenu leur tendance à la croissance en 2010.

Source:AHP