Haïti - Sécurité : Levée de l’embargo contre Haïti...
Le sous secrétaire d’État, William Brownfield, en visite à Port-au-Prince, a annoncé jeudi, que le Gouvernement américain était ouvert à la levée de l'embargo sur la vente d’armes en Haïti [imposées en 1993 lors du coup d’État militaire contre l’ancien Président Jean Bertrand Aristide] « L'Amérique est maintenant ouverte pour fournir des armes à la Police Nationale d’Haïti [PNH) » a déclaré Brownfield, lors d'une conférence de presse conjointe avec Mario Andrésol, le Directeur Général de la police. « Ce sera dans les conditions convenues par les deux gouvernements » ajoutant qu’un « dialogue avec le gouvernement d’Haïti » avait été initié à ce sujet.

Comme première étape à la levée de cet embargo, les États-Unis s’attendent à l’établissement d’une force de police haïtienne, professionnelle et bien préparée. À ce sujet, le secrétaire d'Etat américain a déclaré avoir constater « beaucoup de progrès » dans la force de police haïtienne qui comprend maintenant des « agents très professionnels. »

Mario Andrésol a présenté un plan quinquennal pour le développement de la PNH, dont les effectifs devraient passer de 10,000 à 16,000 agents d’ici 2016 « Le renforcement de la police est un point essentiel et nous attendons beaucoup de nos partenaires, en particulier les Etats-Unis » ajoutant que l’augmentation de cette force de police permettra, entre autre, de mieux combattre le trafic de stupéfiant qui a augmenté depuis janvier 2010 expliquant qu'il envisageait d'augmenter progressivement de 200 à 300 le nombre d'agents du Bureau de Lutte Contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS).