Dans un message en créole adressé à la Nation le président de la République Joseph Michel Martelly a d'entre jeu félicité les sénateurs qui selon lui avaient compris la nécessité de ne pas aggraver la crise.

Il a également remercié le ministre de la justice Josué Pierre Louis qui a choisi de se retirer afin de faciliter la résolution de la crise.

Le Chef de l'état promet d'engager dès cette semaine, des discussions avec les trois pouvoirs, dans le but d'éviter la répétition de certaines erreurs commises dans le passé.

Le président Martelly invite les députés à suivre l'exemple des sénateurs, dans le but d'instaurer une stabilité dans le pays.

Il estime que l'harmonie entre les trois pourvoir favorisera le développement économique et social du pays.

Monsieur Martelly a une nouvelle fois renouvelé son engagement à travailler pour le bien être de la population haïtienne qui attend beaucoup de son nouveau gouvernement.

Rappelons que des sénateurs avaient demandé au président Martelly de présenter des excuses publiques, lors de la séance du mardi 22 novembre au cours de laquelle ils avaient décidé de mettre fin à l'affaire Bélizaire, ils n'avaient accordé ni vote de censure ni vote de confiance aux membres du gouvernement interpellés.