Brève Histoire de la vie du Rev. Dr. Emmanuel Pierre

novembre 1, 2011 

Je suis Emmanuel Pierre, né le 26 Décembre 1952 à Trou du Nord dans le Département du Nord-est d'Haïti. Je suis issu d'une famille chrétienne de sept membres, soit quatre garçons et trois filles, dont je suis le cadet.
Après mes Etudes Primaires à l’école St. Dominique Savio de ma ville natale, j’ai perdu  subitement mon père. J'avais alors 14 ans d'âge. Devenu orphelin, ma mère, faute de moyens économiques, se trouvait dans l'impossibilité de me faire poursuivre les études secondaires au Cap-Haitien, vu ses lourdes responsabilités à l'égard de nous  sept. En conséquence,  j'ai du passer une année sans pouvoir aller à l'école. Fort heureusement, grâce au programme scolarship de la Convention Baptiste d'Haïti sous le ministère du missionnaire C.S.Kelly, j'avais bénéficié d'une bourse d'étude me permettant d’achever mes études secondaires au Collège Pratique du Nord, une institution de la CBH. Influencé par les activités évangéliques du Collège et certains de mes professeurs à la fois pasteurs, j'ai pu faire l'expérience personnelle avec mon Sauveur qui m'a porté, dans la suite, à répondre à l'appel du Seigneur en choisissant de me rendre au Séminaire pour des études théologiques.

Fraichement sorti du séminaire, je fus appelé à desservir les églises baptistes de Petite-Anse et de Robillard d'où j ai passé onze années de service pastoral avant d'être accédé au poste de Secrétaire Géneral de la CBH. Pendant mes onze ans de ministère auxdites églises Dieu a su se servir de moi pour édifier son peuple et le conduire dans la bonne direction. J'en ai aussi profité pour étudier le droit à la faculté de droit du Cap-Haitien et les sciences administratives à l'Université Roi Henry Christophe du Cap. Je suis marié à une capoise en la personne de Josette Prévil. De cette union sont nés deux enfants une fille, Nancy Emmanuella et un garçon, Matondo, qui malheureusement à connu la mort prématurément. En compensation à cette perte, nous avons adopté Patricia, notre deuxième fille.

 

En effet, ce n'était pas chose facile pour moi d'abandonner mon ministère pastoral auprès de ces églises pour m'engager à ce nouveau poste de secrétaire général de la Convention Baptiste d'Haïti. Toutefois, étant soumis à la volonté de Dieu, je n'avais qu’à obéir à ses ordres et depuis lors, soit en 1992, j'accomplis par monts et par vaux la délicate tâche  qui m'est assignée. Certes, pendant ces 19 ans dans cette nouvelle fonction, j’ai connu des expériences extraordinaires à nulle autre pareille  en termes de gestion de conflits au niveau des églises et des institutions de la CBH, de lutte contre les situations engendrées par l'instabilité socio-politique et économique du pays, des accidents de route, des maladies car je suis diabétique et hypertendu, d'attaques à mains armées par des bandits et la dernière est celle en date du 29 octobre 2011.

 

Il était deux heures du matin quand subitement j'avais entendu deux coups de feu au niveau de la fenêtre de ma chambre à coucher et des coups de massue qui enfonçaient les portes d'entrée de la maison et de ma chambre, qui mettaient ma femme et moi face à deux bandits armés qui nous imposaient le silence et l'obéissance absolue à leurs ordres. Apres avoir pris ce qu'ils trouvaient à leur portée ils me conduisaient pieds nus et en tenue légère quelque part les yeux bandés me réclamant une forte somme de 50.000 $ us et 300.000 $ hts comme rançon. Couché à même le sol pendant quatorze heures d'horloge les mains et les pieds liés, j’attendais, avec une foi ferme, mon sort selon la volonté de Dieu. Cette épreuve m'a permis de réaliser que le silence de Dieu dans les moments difficiles ne signifie pas qu'Il nous a abandonnés, d'une part, et, d'autre part, expérimenter que tout est possible à celui qui croit.

 

Grace à la foi et à la prière de tous les chrétiens du monde entier, j'ai été libéré miraculeusement à l'instar de l'apôtre Pierre et cela sans payer de rançon. Une nouvelle expérience parmi tant d'autres qui me permet d'atteindre une autre dimension dans ma relation avec Dieu et qui crée en moi une détermination à poursuivre mon ministère en vue de l'établissement du royaume de Dieu. Enfin, je voudrais saisir l'occasion pour témoigner de ma reconnaissance et celle de ma famille à tous ceux qui ont su nous exprimer leurs sympathies en la circonstance et intercéder auprès de Dieu en notre faveur, sans oublier les autorités civiles policières et la Minustha.


Rev. Dr. Emmanuel Pierre
Secrétaire Général de la Convention Baptiste d'Haïti (CBH)
Phones:(509) 31954664 / 36766693
E-Mail:emmanuelp26@yahoo.fr