François Similien, Président 2005-2006


 

Révélation du CPN, il faisait son apparition au CPN en classe de 8ème. Il était dans la vacation PM, peu connu dans cette dite vacation il avait pourtant une tête bien faite. Arrivé en classe de Terminale, il commençait par être apprécié de tous les CPNistes.  Brillait un CPNiste model à cette même époque à savoir Louis Judex, un ex vice-président en classe de Rhéto. La direction du CPN voulait le nommer Président indiscutable  dans l’année précédente, mais il s’opposait à cette décision de la direction pour dire qu’il faut suivre la tradition de ce dit collège en organisant des élections pour être élu. « Pour être président du CPN il faut être élu » a-t-il ajouté. C’est ainsi qu’il allait chercher François Similien de son surnom ‘‘Top Simy’’ pour lui opposer aux élections. Similien qui était un diplomate écolier, il a changé complètement la structure des campagnes électorales du CPN. Il y intégrait de nouveautés. C’est le premier candidat en poste de président à avoir permis l’achat libre à la cafétéria lors de ses campagnes électorales. Judex, de son côté, croyait beaucoup en lui pour son savoir-dire, l’idée de pouvoir échouer aux élections était loin de son esprit comme étant le fils bien-aimé du CPN. Un vendredi, aux environs de 10 heures, les élections se déroulaient avec une chaleur haute. Dans la vacation PM, Simy avait obtenu le maximal vote. C’était déjà un pas vers la victoire. Maintenant c’est l’heure de la divulgation des résultats. oooupsss !!! Simy a écrasé son rival ! Cris de joie ! Suite à la divulgation des résultats tout le monde se demandait comment se fait-il que Simy gagne les élections ? Ce que certains avaient ignoré c’est le talent caché de Simy, son éloquence, son langage. Monsieur François Similien fut élu président du CPN. L’investiture de ce géant homme fut quelque chose de remarquable. Quelques jours après, Judex revient à la philosophie de Similien pour une bonne gestion du comité central. Ce geste d’union de Judex était très apprécié. Pour cela on parlait du simidexisme. C’était l’un des grands comités que le CPN avait connus. Le 3 mars ce chéri comité avait réalisé un programme tellement impressionnant qu’il avait été classé comme étant le meilleur programme scolaire de l’année. Grâce à ce comité le CPN avait cessé de hisser le tricolore cpniste de façon symbolique en lui octroyant un drapeau. Le collège avait bénéficié également un babillard issu de ce comité, quelque chose que le CPN avait tant besoin. C’est fort difficile d’oublier un tel comité après tant de succès réalisés.