L'homme pluridisciplinaire a été à la une de nombreuses émissions radiophoniques très prisées de Montréal. Un accueil à la hauteur de ce qu'il a vécu ces dernières années en Europe. Frankétienne (poète,écrivain,peintre), reçu avec tous les honneurs par le monde littéraire et artistique. Ces concerts à la place des arts se sont produits à guichets fermés dans le cadre du Festival International de Littérature de Montréal.

Des mordus du théâtre se sont massivement déplacés de Québec,de Sherbrooke,de Rimouski pour assister à la pièce Mélovi ou le Piège.

Une allégorie sur le chaos planétaire.Avangardistes sur les questions environnementales,ils ne pouvaient trouver que de l'intérêt dans une telle pièce.

Durant deux jours en fin de semaine dernière,l'assistance était conquise à la place des arts.Les organisateurs du
Festival ont même improvisé à la fin de chaque spectacle une librairie contenant les oeuvres de l'artiste.Le public
s'est notamment rué vers Anthologie Secrète pour mettre la main sur un exemplaire en signe de reconnaissance
à l'auteur.

Ému, Frankétienne, très humble déclare ''je ne m'attendais pas à une réaction pareille à l'étranger,c'est sans doute liée à toute cette attention dont Haiti a fait l'objet après le seisme du 12 janvier dernier". L'écrivain québécois d'origine haitienne,Stanley Péan,ancien président de l'Union des Écrivains du Québec était tout admiratif devant l'homme.

''Depuis que Frakétienne est là, je vis en orbite de l'astre Frankétienne", écrit-il sur son blog.

Cérise sur le sundae, dimanche dernier, aux Lions D'or, soirée de grandes retrouvailles: Joséphine Bacon, Catherine Lalonde, Mireille Métélus, Stanley Péan, Dany Laférrière, Antony Rozankovic.Ils ont mis la salle en crise sur des textes de Price-Mars, de Jacques Roumain, de Phelps, de Davertige.

Une idée originale du poète et éditeur Rodney St. Éloi qui a déclaré: '' L'image du pays s'incarne à travers la figure de Frankétienne. Cet homme est toute une nation comme le fut Toussant Louverture".


Guilloteau François