Le jour de l'abdication de l'Empereur, Geffrard devient président, le Comité révolutionnaire de Gonaïves ayant proclamé la suppression de l'Empire et le rétablissement de la République. Les années 1867 à 1915 voient se succéder de nombreuses présidences: Salnave, Nissage Saget, Domingue, Boisrond Canal, Salomon, Légitime, Florvil Hyppolite, Tiresias Simon Sam, Nord Alexis, Antoine Simon, Cincinnatus Leconte, Tancrède Auguste et les gouvernements éphémères d'Oreste, Zamor, Théodore et Guillaume Sam. Cette période instable est marquée par des guerres civiles.

L'année 1915 voit l'assassinat du Président Vilbrun Guillaume Sam. Accusé d'avoir ordonné le massacre des prisonniers politiques, il s'était réfugié à la Légation de France le 27 juillet. Le lendemain, il est arraché à la Légation, tué, et son cadavre est traîné dans les rues par la population.