Il est minuit moins cinq
Jean Erich René

18 novembre 2011

La vie de l'homme est régie par une routine quotidenne concrétisée par des habitudes auxquelles nous accordons peu d'importance au point de les mépriser. Sans nous en rendre compte nous nous créons d'énormes difficultés en dehors de notre habitus. "Quelque chose d'étrange doit être ramené au connu", nous conseille Nietsche. L'inconnu inquiète toujours l'homme qui se pose constamment des questions en cherchant à mieux comprendre les phénomènes propres à son environnement. La méthodologie la plus payante jusqu'à date consiste, pour les sciences exactes, à partir du connu pour aller vers l'inconnu. De même sur le plan purement ésotérique le visible préfigure l'invisible. Les statuts des saints de nos églises, leurs images ne sont pas de simples motifs de décoration. Les vervets de nos loas ne sont pas de purs produits artistiques. Un vervet est surtout le "code d'appel" d'un loa précis, une interface physique de communication de tout azimut. Il suffit d'être bien branché et d'avoir la bonne adresse. La terre est un tout c'est à dire un globe entier qui bouge constamment pendant 60 secondes, 60 minutes, 24 heures et 365 jours. Legba, cette centrale de transmission détient la clé de toutes les barrières.
Par une déformation de notre pensée, on accorde peu d'importance à l'habituel en portant davantage notre attention sur l'étrange. Pourtant certains objets même les plus ordinaires, certains phénomènes presqu'insignifiants de la vie courante sont empreints d'un symbolisme qui échappe aux profanes. Dans tous les pays du monde on expose des statuts représentatifs des Saints et des Héros qui ont accompli de grands exploits pour leurs peuples. Sur les lieux où se sont déroulés de hauts faits d'armes ou certaines manifestations mystiques couramment désignés sous l'étymologie de miracle ou prouesse, on implante les statues des bienfaiteurs. Ainsi on arrive à établir un lien entre le passé et le présent, le visible et l'invisible afin que ces dieux tutélaires veillent sur la patrie commune ou sur l'assemblée des fidèles.
Devant les Grands Edifices de tous les Centres Politiques ou Mystiques du monde il y a toujours une lampe éternelle qui brûle pour maintenir vivace la flamme des esprits ancestraux et/ou des dieux protecteurs de la race que méprise pour son malheur la génération contemporaine.

A la Basilique de Montmarte à Paris, on observe deux anges montés sur un cheval portant chacun une épée. L'un d'eux pointe son épée vers le haut et l'autre vers le bas. Quel est le symbolisme que dégage cette scène ? Selon les initiés, l'Eglise de Montmarte est construite sur le Méridien zéro. Rappelons que zéro est un cercle c'est à dire le symbole de l'infini. Donc à partir du méridien zéro on peut rayonner partout. Les coordonnées de certains monuments historiques aussi bien que leurs motifs se passent de toutes plaisanteries, au sens des initiés. Le 39e parallèle qui passe principalement par la Russie et le Canada contient toutes les richesses du monde. Il devient l'objet de la convoitise et d'une source de conflits entre les Nations. Il existe un lien étroit entre le visible et l'invisible. Haiti est placé sur l'Equateur, la ceinture de la Terre et l'autoroute du Soleil. C'est la rampe de lancement de la Libération des Peuples de l'Amérique. Pour un simple visa ou une résidence, il est dangereux pour les nouvelles générations de détruire les monuments ancestraux sans même se préoccuper de leurs raisons d'être ni des conséquences que leur sabotage entraine.

On peut changer de Nationalité mais on ne change jamais de Patrie.

Le Monument de Vertières vandalisé

Le 8 Mai 2011, la nouvelle de la vandalisation du Monument de Vertières, témoignage de la Grande Victoire des Esclaves sur l'Armée Française, nous attriste. Le Général Rochambeau, épris d'admiration pour la bravoure de ce bataillon commandé par Capois La Mort, a donné l'ordre de cesser les combats pour féliciter le courage et l'intrépidité de ce Chef indigène. Les boulets français lui ont enlevé son chapeau et fauché son cheval. Malgré tout il crie en avant !

Et c'était la phase finale de la guerre de l'indépendance d'Haiti. Aujourd'hui nous vivons dans une République de Tèt Kale où l'on banalise tout au nom du changement. On se foute des règles de grammaire et du protocole. Ils avouent publiquement leur dégoût pour les livres et les bonnes manières. Nous demandons à ces polissons qui veulent tout bousiller d'arrêter leurs jeux sordides car l'heure est indue.
Si Guédé Nibo ouvre les portes de la vie c'est Legba qui détient les clés de la mort. Ce n'est pas par hasard que François Capois étiqueté Capois La Mort a été choisi pour conduire le bataillon de Vertières. Avant cette expédition victorieuse, il a fallu d'abord la Grande réunion de nos Généraux dans le Sanctuaire de la Ville Au Camp, dans le Département du Nor Ouest, ce siège des Atlantes débouchant sur le Canal du vent et la plaque tectonique de la Caraïbe. Ensuite le bataillon a pris la route de St Louis du Nord pour se retrouver au Cap. Il n'y avait pas d'avion à l"époque, pourquoi les héros de Vertières avaient tous leurs têtes tournées vers le ciel ? Qu'attendaient-ils ? Devinez !

En Haiti on veut tout détruire pour faire de nous des Corps sans âme, un Peuple sans boussole. Au Canada et aux USA et dans les Grandes Capitales du Monde, au moins une fois l'an, on fait défiler les Jeunes devant les Monuments historiques afin de vénérer les Pères de la Patrie aussi bien que les bienfaiteurs tant mystiques que politiques. Jusqu'à présent la résidence officielle, du Premier Ministre canadien Mackenzie King, demeure intacte avec ses meubles à la Rue Laurier à Ottawa la Capitale Fédérale du Canada. La boule de cristal dont il se servait, avant de prendre les grandes décisons politiques, est encore là. Sa salle mystique où il avait l'habitude d'invoquer l'esprit de sa mère qui lui parlait pour lui apporter sa lumière dans les moments difficiles demeure un lieu de pèlerinage pour les jeunes Canadiens et les touristes du monde entier. Les Canadiens n'éprouvent aucune fausse honte à vous raconter que le Premier Ministre canadien conversait rêgulièrement avec ses 3 chiens: Pat 1, Pat 2 et Pat 3. Ce haut lieu de l'histoire canadienne devient une source importante de devises. En Haiti c'est un rituel de déchouquer la maison de nos Présidents , de nos dignitaires politiques et de nos lieux mystiques.

En Haiti on porte nos jeunes à tout détruire afin d'effacer notre passé de gloire. Au commencement de cette année, on a sectionné le bras de Capois La Mort à Vertières pour s'emparer de son épée. Ce n'est pas un fait banal ! Tout d'abord c'est une insulte à la mémoire des Héros de l'Indépendance qui nous ont forgé cette Patrie. Nous ne saurions garder le

silence devant ce sacrilège des génies de notre race. La statue de la Liberté, en plein coeur de New York, tient allumé le Flambeau pour éclairer les pas des Américains et les couvrir de son manteau protecteur. Elle rayonne sur la Cité et devient un lieu touristique très lucratif. Ses pamphlets sont distribués partout. En Haiti le phénomène REJETER initié par le Catholicisme est bêtement relayé aujourd'hui par le protestantisme qui s'amuse à répéter que l'indépendance d'Haïti est l"oeuvre du Diable. L'indigénisation du Clergé n'est que peine perdue puisque les principaux bénéficiaires, rongés par le bovaryme culturel, n'ont rien compris et se sont comportés en de vrais transfuges. Si les Juifs peuvent fêter leurs Pâques à leur façon, si les Catholiques célèbrent la fète de notre Dame au mois de Mai entrainant les officiels du Gouvernement dans leurs Cathédrales pourquoi ils ne payent pas de leur présence les célébrations de nos loas. C'est une abomination de couper un peuple de ses racines. Nous devons tous savoir que le mois de:

- Janvier est dédié aux esprits RADA. Les voudouisants portent un habit blanc. Le 6 Janvier c'est la grande cérémonie de la Fête des Rois Melchior, Gaspard et Balthazar qui avaient visité Jésus à son berceau afin de lui apporter des présents indispensables pour les 3 phases de sa vie: l'Encens, la Myrrhe et l'Or.

Nous sommes des évadés au sein de notre propre pays. Les Officiels haitiens assistent à la cloche de bois aux cérémonies du vaudou et consultent en cachette l'oracle de nos loas . Pourtant le jour du Thanksgiving day, le Président américain reçoit publiquement sous les objectifs des caméras de télévision deux dindes. Il lâche l'une d'entre elles dans la nature, après un rituel et sacrifie l'autre. A chaque Peuple sa Magie. Tous les Hauts Lieux Historiques et Mystiques haitiens sont profanés. Le Monument du Pont Rouge dédié à l'Empereur est bondé de fatras. Combien d'entre nous savent pourquoi Dessalines a placé le Palmiste au milieu du Drapeau? Connaissez-vous Aïzan ?


On a scié puis emporté en Mai 2011 à Vertières les épées des Héros de l'Indépendance. Le message est clair. Signalons à l'attention de tout le monde que le vol de deux sabres ainsi que la bride du Cheval de François Capois symbolisent le retour d'une nouvelle forme d'esclavage longtemps lorgnée par le Caïman étoilé, pour répéter Emile Roumer. Pour les sceptiques, rappelons qu'en 1915 les troupes américaines ont emporté l'Autel de la Patrie qui était logé à Port-au-Prince pour le cacher à Chicago. La robe que portait l'Impératrice Claire heureuse, née Guillaume, épouse de l'Empereur Jean Jacques Dessalines est la propriété d'un musée de France. Que dire des couverts du Roi Christophe et bien d'autres objets d'Art et des trophées de guerre. A l'occasion du Tremblement de terre des Hélicoptères américains ont aterri sur les pelouses du Palais National et emporté certains documents et objets précieux pour les mettre en lieu sûr, dit-on.

Dans notre culture, gifler un individu c'est lui enlever son bon ange et faire de lui un zombi. Il en est de même du vandalisme des Héros de Vertières relativement à l'âme du Peuple Haitien . S'agit-il d'une macaquerie ? Peut-être. Il est grand temps de comprendre qu'on tente de nous enlever notre souveraineté. Le symbole le plus évident c'est d'abord l'abolition des FAD'H par le jumeau de Jean Conzé et la présence subséquente sur la Terre de Dessalines d'un Commissaire Interimaire pour la Reconstruction d'Haiti (CIRH) et d'une Force Onusienne. La vandalisation des Héros de Vertières augure un mauvais présage. Il ne faut pas sous-estimer ce lien entre le visible et l'invisible. Haïtiens , Haïtiennes si nous refusons de nous comporter en adultes responsables, nous vivons le dernier quart d'heure de notre existende de Peule Libre et Indépendant du Monde. A l'horloge de l'histoire d'Haiti, il est minuit moins cinq.

Jean Erich René