Initiation à la Philosophie

l'initiation à la philosophie est initiation à son histoire

Pour débuter...

Le monde de Sophie, Jostein Gaarder, Seuil
Succès mérité. Peut être lu à tous les âges avec profit (il n'est pas nécessaire de suivre l'historiette). Des notices claires et assez justes sur les auteurs principaux.

Les grandes Dates de la Philosophie, Dominique Folscheid, Que sais-je?, PUF
2 petits livres très bien faits, très utiles. Le parti pris chrétien de l'auteur nuit à sa compréhension de Marx et favorise absurdement Bruaire, le reste est très bien.

Comme il est question d'histoire, il est utile de commencer par Hérodote (l'Enquête, Folio, Gallimard) ou la rencontre des autres cultures dans l'écrit.

Les textes les plus accessibles des grands philosophes :
(les textes plus difficiles sont en petit)

Platon, Le premier Alcibiade
L'initiation du citoyen à la philosophie.

Platon, Le Banquet
Dialogue étonnant sur l'amour (y compris la pédérastie grecque) qui vise l'amour de la sagesse (philo-sophie).

Aristote, Éthique à Eudème
Ce n'est pas la dernière éthique d'Aristote mais elle est moins encombrée de commentaires que l'Éthique à Nicomaque. Le souverain bien est encore présent mais aussi le juste milieu, c'est-à-dire l'éthique comme rationalisation des moyens ajustés aux fins.

Aristote, Politique
Texte simple et essentiel bien qu'il commence par une analyse de la domination justifiant ridiculement l'esclavage et la domination des femmes par des raisons "biologiques". Le but de la politique est l'amitié et l'autarcie (la non-dépendance).

Descartes, Le discours de la méthode
Lumineux. La naissance de la philosophie moderne du sujet et de la Science, mais aussi que la vérité doit être éprouvée (personne ne peut comprendre pour moi).

Kant, Prolégomènes à toute Métaphysique future qui pourra se présenter comme science
Beaucoup plus abordable que "la critique de la raison pure", essentiel mais aride : Nous n'avons pas accès à la" chose en soi" mais à une représentation ; nous imposons nos catégories au réel.

Kant, Critique de la raison pratique
La plus simple des 3 critiques, mais un peu ardue tout de même. L'impératif catégorique : agir conformément à la raison, que son acte puisse être loi universelle.

Hegel, La raison dans l'histoire
Texte abordable, car très concret comme l'Esthétique, d'une philosophie très difficile où la liberté se réalise contre elle-même (l'histoire comme apprentissage).

Marx, Critique de la philosophie du droit de Hegel, Thèses sur Feuerbach
Deux très petits textes, très simples malgré les titres (Le premier devrait s'appeler "manifeste de la critique subversive", ou "la politique comme réalisation de la philosophie", le deuxième pourrait s'appeler "Vérité pratique et pratique de la Vérité"). Ils sont absolument essentiels bien que publiés très tard, bien après la constitution du marxisme-léninisme. Un autre petit texte très précieux est Travail salarié et capital. On peut aussi recommander Le 18 brumaire de Louis-Napoléon Bonaparte (facile mais plus long).

Marx, Manifeste du parti communiste
Texte volontairement un peu simpliste qui n'est pas aussi dépassé que l'effondrement du communisme pourrait le laisser croire.

Freud, La dénégation, Analyse finie et analyse infinie, Etudes sur l'hystérie, Psychopathologie de la vie quotidienne.

Heidegger, De l'essence de la vérité, Questions I
La vérité comme errance, l'essence de la vérité est la liberté (juste avant sa période nazie).

Sartre, L'Existentialisme est un humanisme
Conférence fondatrice, hymne à la liberté et à la responsabilité. Heidegger y répondra par une lettre sur l'humanisme où transpire son passé nazi.

Lacan, Télévision
Texte le plus abordable de Lacan - mais tout est relatif. Existe aussi en vidéo. Voir aussi Le temps logique

Debord, Commentaires sur la Société du spectacle
Dernier texte politique de Debord. Description de notre société beaucoup plus abordable que "La société du spectacle" elle-même. Voir aussi "Le déclin et la chute de l'économie spectaculaire marchande".

Pour aller plus loin et comprendre des pensées difficiles :

Aristote, fondements pour une histoire de son évolution, Werner Jaeger, l'éclat
Très utile pour comprendre le passage de Platon à Aristote, de la religion du Bien suprême au réalisme du plaisir de l'action réussie.

Sur Hegel :

    Kostas Papaioannou, Hegel, Seghers, Presses-Pocket
    Le seul livre d'initiation à Hegel qui m'a paru recommandable.

    Les livres suivants ne sont pas vraiment de l'initiation :

    Alexandre Kojève, Introduction à la lecture de Hegel, Gallimard, Idées
    Commentaire de la Phénoménologie. Interprétation brillante et stimulante de Hegel. Introduction de Hegel en France, formation de Lacan, Queneau, Bataille, Aron, Sartre... Le Fin de l'histoire, le désir de désir.
    Ernst Bloch, Sujet-Objet éclaircissements sur Hegel, Gallimard, Philosophies
    Retour à Hegel d'un point de vue marxiste et "utopiste". Marx comme véritable Hégélien.

Sur Marx (ce n'est pas non plus pour les débutants) :
    Georg Lukács, Histoire et conscience de classe, Minuit, Arguments
    Un peu difficile mais essentiel pour l'avenir du marxisme (École de Francfort, Debord) comme interprétation hégélienne, dialectique de Marx. Voir Présentation de Histoire et conscience de classe par Youssef Ishaghpour.
    Herbert Marcuse, L'homme unidimensionnel, Minuit, Arguments
    A partir des Grundisse critique proche du "spectaculaire intégré" de Debord, du processus de valorisation comme rationalisation, hétéronomie, séparation. Critique aussi de la pensée positive. Plus proche cependant de Vaneigem que de Debord.
    Michel Henry, Marx, Gallimard, Tel
    Des analyses intéressantes des textes de Marx, de sa critique de l'abstraction économique. Interprétation phénoménologique souvent pertinente pour réfuter le marxisme officiel bien que Michel Henry prétende évacuer la dialectique. Toute phénoménologie enfermée dans son ipséité manque de l'Autre, de dialectique comme d'éthique (Lévinas à part).
    Antonio Negri, Marx au delà de Marx, L'Harmattan
    Analyse des Grundisse, critique d'Althusser et dépassement du salariat (opéraïsme, proche de mes positions).
Pour hegel et Marx Voir aussi Debord ainsi que La Dialectique

Heidegger et son temps, Rüdiger Safranski, Grasset
Panorama très complet de la vie intellectuelle de 1914 à 1950 montrant la participation des intellectuels, dont Heidegger, au nazisme. Le compte rendu historique et la réintégration de la période nazi dans l'oeuvre de Heidegger permet d'en comprendre beaucoup mieux la cohérence. Voir aussi la présentation de Être et Temps par Emmanuel Lévinas.

Sur Lacan : Le titre de la lettre, jean-luc nancy, philippe lacoue-labarthe, Galilée
Explication très claire d'un texte de Lacan "L'instance de la lettre dans l'inconscient". Ignorer les deux derniers chapitres qui dérapent dans une grande confusion. Voir aussi La Dialectique.

Guy Debord, Anselme Jappe, Via Valériano
Seul livre d'introduction à Guy Debord, éclaircissant le concept de spectacle et l'influence de Lukács.