- Sois prudent : si tu es vif et rancunier, fuis les méchants ; ne t'expose pas à des blessures que tu sentirais trop longtemps.

- Sois sincère : avant d'accuser les autres, demande-toi si tu ne les as pas provoqués n'appelle pas méchants ceux qui t'obligent à être gentil.

- Sois maître de toi : supporte sans te fâcher, et si tu sens venir la colère, sauve-toi. La fuite est courageuse en cette occasion.

- Pardonne : pense à tes torts et pense aux qualités de ton ennemi. Essaie de ne plus lui en vouloir. Aie le courage de faire le premier pas et de lui tendre la main. Va plus loin : fais-lui du bien et fais-t'en un ami. Tu connaîtras la plus grande fierté et la plus grande joie. Tu ne comprendras plus comment tu as pu souhaiter la vengeance.

- Sois généreux : ne dis pas, quand il s'agit des autres, cela ne me regarde pas ; qu'ils s'arrangent ! Ne provoque pas malignement des querelles. N'excite pas les adversaires pour le méchant plaisir de les voir se battre. Prends la défense des faibles et des innocents. Réconcilie les ennemis : sème la paix et refais la paix !